L'ete dans les Montagnes du Jura

Jamais sans mon camping-car !

Publié le 7 juin 2018 par Emilie

camping-car-montagnes-du-jura
Et si vous partiez une semaine à travers les Montagnes du Jura à bord d’une maison à roulettes ? Du nord au sud, on vous emmène en voyage à bord d’un camping-car.

Top départ : Baby Dole (km 0)

Cette petite bourgade aux portes des Montagnes du Jura a tout d’une grande : un musée des Beaux-Arts résolument inspiré, un cœur de ville revigoré par l’énergie des commerçants, des chefs talentueux, un marché gourmand, des quais bucoliques à tomber et même un petit port de plaisance ! À Dole, tous les ingrédients sont réunis pour débuter ce road-trip en douceur avant d’enclencher la seconde…

⇒ La pause s’impose

Étape 1 : aller voir la Loue (km 74,5)

Gustave Courbet en a fait sa chouchoute ! Capricieuse, limpide et déterminée, la Loue a façonné la vallée et inspirée le célèbre peintre franc-comtois. Au premier coup d’œil, cette rivière vous tend les bras et vous invite à la suivre en canoë, à la découvrir depuis les coteaux plantés de cerisiers, ou tout simplement à la contempler, installés sur vos confortables sièges pliants. En quelques kilomètres seulement, la vallée dévoile ses charmes, ses amours de petites cités comtoises et ses panoramas à couper le souffler. Sans oublier des bons produits – kirsch, miel, plantes sauvages – histoire de remplir le coffre !

⇒ Pour faire une pause :

Étape 2 : se poser près du lac de Saint-Point (km 125,9)

Après 100 kilomètres, votre camping car a bien mérité une petite pause, non ? On vous suggère de serrer le frein à main à Malbuisson-les-lacs et de faire marcher vos jambes : dans un charmant paysage composé de pâturages et de chalets colorés, le lac s’étire et promet de jolies randonnées au bord de l’eau. (Si vous êtes dans le coin fin juillet, vous pourrez même profiter du Festival de la Paille avec en tête d’affiche cette année Hollysiz, Asaf Avidan et Imany).

⇒ Pour passer la nuit :

camping-car-lac-saint-point

Étape 3 : rouler les pieds dans l’eau (km 220,5)

Après un passage par Mouthe (paraît-il, le village le plus froid de France !), on reprend la route pour une virée placée sous le signe de l’eau. La vigueur des cascades du hérisson, le charme discret de Clairvaux-les-Lacs, l’énergie du lac de Chalain, les eaux turquoise de Vouglans, la plage de Chancia, au bord du lac de Coiselet : en quelques kilomètres seulement, vous jouez à saute-mouton de lac en lac ! N’hésitez pas à faire un détour pour prendre de la hauteur : les belvédères perchés au dessus des lacs offrent d’incroyables points de vue.

⇒ Vous êtes les bienvenus en camping-car ici :

Étape 4 : s’évader dans l’Ain (km 250,5)

Sans vous en rendre compte, vous êtes déjà sur le point d’avaler votre 200ème kilomètres ! La route serpente désormais au rythme des rivières du coin : d’abord gentiment, avec l’Ain, puis vigoureusement après le passage du Col de la Bréchette et l’arrivée plongeante dans les gorges de l’Oignin. Faites un saut de puce du côté de Charmine et de son barrage pour contempler le lac de Matafelon-Granges et improviser, pourquoi pas, un pique-nique…

⇒ Pour s’arrêter :

Arrivée : où vous voulez !

Rien ne vous empêche de poursuivre l’aventure, de rebrousser chemin, de sortir des sentiers battus ou de rentrer tranquillement chez vous (ben oui, toutes les bonnes choses ont une fin !). Bonne route !

Close

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l’utilisation des cookies pour disposer d’offres adaptées à vos centres d’intérêt. Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici.